chargeur
thJH
  • Facebook Social Icon

Le Jugement

Christophe ITIER

Le jugement est une abomination, il provient de l’ego de l’inconscience, de l’ignorance, de la colère que nous avons en nous pour avoir été jugé .

Qui sommes-nous pour juger, pour nous juger, nous connaissons si peu de l’autre, nous jugeons constamment sans même nous en apercevoir le comportement des personnes que nous croisons sur notre route, nous jugeons juste à partir de quelques éléments , sans savoir ce que la personne a vécu, a subi, à souffert pour se comporter de la sorte .

Nous avons l’orgueil de croire que nous détenons la vérité que notre manière de voir, qui est souvent la manière de voir de la culture dans laquelle nous vivons est la vérité, la bonne manière, quelle arrogance !

Nous sommes remplies de croyances qui nous disent comment voir les choses, comment les évaluer, ce qui est bien ou mal .

Que savons-nous de ce qui est bien ou mal? et que veulent dire ces notions-là?

L’enfer est pavé de bonnes intentions, avez-vous vraiment réfléchi à cette parole ? qu’est qui est bien, se lever tous les matins a 7h pour aller travailler et gagner sa vie , ou rester au lit, feignanter, travailler juste pour pouvoir se nourrir?

Qu’es ce qui est bien, fumé et boire du matin au soir ou vivre d’une manière saine?

La réponse est simple, il n’y a rien de mal à adopter l’un ou l’autre comportement, tout dépend de ce que vous voulez faire, si je veux voir passer le temps, profiter de chaque instant, rêver, ce qui est le plus approprier est de rester au lit le matin et de travailler peu.

En fait la seule question à se poser est, qu’est-ce que je veux expérimenter ?

Si je veux me détruire à petit feu, ce qui est approprié  c’est de fumer et de boire du matin au soir et ne pas vivre d’une manière saine, il n’y a pas de bien et de mal juste des choses approprier ou pas selon ce que l’on veux vivre.

Le problème est que nos sociétés, nos parents, nos ancêtres qui ont construit les sociétés où nous naissons, ont déjà établi où ils voulaient aller, ce qu’ils voulaient obtenir comme résultat, ce qu’ils voulaient expérimenter.

Ils ont décrété que pour eux c’était ça qui était approprié, donc ce qui était bien.

A partir de là tous ceux qui par la suite n’eurent pas les mêmes objectifs furent considérés comme de mauvaises personnes, qu’il fallait rééduquer.

Entendons-nous bien je ne dis pas qu’il faut laisser tout faire, si une première personne veut en tuer une autre, il est légitime que la seconde se défende, comprenons simplement que le tueur a une vision de la vie et de son respect différente de la seconde, de ce fait pour lui tuer quelqu’un n’est pas un acte mauvais, c’est un moyen d’exprimer sa colère ou de défendre son territoire qu’il pense menacé, son niveau de conscience ne lui donne pas accès a l’emphatie, devons-nous le juger pour autant, c’est-à-dire le limiter l’enfermer à ce seul aspect de son être

Il y a une grande différence entre juger et discerner.

Le jugement appartient à l’ego, au mental inférieur, aux émotions, aux croyances, le second a l’intelligence, la sagesse, au soi

Un de notre plus grand malheur vient du fait que nous sommes constamment en train de nous juger, certains plus que d’autre, de ce fait nous sommes rarement en paix et fiers de nous, tout notre esprit est focalisé sur un point à atteindre, un futur hypothétique ou nous aurons enfin acquis tous les comportements reconnus par nos pairs comme étant bien, pour pouvoir nous aimer vraiment et nous sentir accepter, les perfectionnistes connaissent bien cela.

Tout ceci et une immense illusion qui nous tient loin de nous ,loin de notre amour pour nous, de notre intégrité, nous sommes dans un monde où tous les possibles existent ou nous avons tous les choix, ou nous avons le libre arbitre, ce qui sous entend qu’un choix quel qu’il soit n’est pas meilleur qu’un autre dans l’absolu, il ne l’est que par rapport à notre objectif présent ou à venir.

Juger quelqu’un c’est un peu comme dire à son enfant, tu peux jouer à ce que tu veux, puis lui reprocher par la suite de ne pas avoir choisi ce que nous aurions choisie nous-même, quelle liberté y a-t-il là-dedans ,il faut être clair, nous ne pouvons pas dire à quelqu’un fait ce que tu veux puis le lui reprocher, c’est un comportement skizophréne, pourtant c’est ce que nous faisons tous à chaque fois que nous jugeons .

La difficulté de ne pas juger survient surtout quand nous vivons ensemble, déjà dans un couple, il faut que nous ayons en gros les mêmes objectifs et vision de la vie sinon ça ne marche pas, avec les enfants c’est plus problématique car nous ne connaissons pas a l’avance le caractère de l’enfant, ni les trois quarts du temps ses besoins véritables, peu de personnes se donnent la peine d’étudier la psychologie enfantine avant de faire un bébé, ce qui est entre nous fort dommage et éviterait bien des souffrances.

L’éducation d un enfant va consister à lui transmettre nos croyances, notre manière de percevoir la vie, toutes résistances à cet endoctrinement, car ça en est un, va se traduire chez l’enfant, a travers les jugements qu’il reçoit, par la construction d’une mauvaise image de soi, la sensation qu’il n est pas vraiment aimé, qu’il n est pas digne, image qui l’accompagnera et l’empoisonnera toute sa vie.

La question est, y a-t-il une autre solution, pouvons-nous communiquer entre nous sans émettre un seul jugement ?

J’affirme que la chose est possible bien que ça demande beaucoup de temps pour enlever nos vieux programmes, cela nécessite après une profonde réflexion sur ce sujet de porter une grande attention à nos schémas de pensée qui se traduise à travers notre langage.

Ne plus dire, tu es idiot d’avoir dit cela tu te rend compte de ce que tu as dit!

Mais plutôt, je pense que si ton objectif était de la froisser tu as été parfait!

Ne plus dire,c est pas bien d’avoir cassé ce vase tu es méchant !

Mais plutôt, je voie que tu es en colère mais dans cette maison tu ne peux pas casser les choses qui ne t’appartiennent pas sans en subir les conséquences, exprime ta colère en tapant dans un coussin si tu veux.

Pour terminer je résumerais ce texte par la phrase suivante:

Tout n’a de sens que celui que l’on y donne.

A méditer donc…

Christophe I

Avatar

Christophe I

Auteur depuis:  05/03/2020

"Qui suis-je ?
Toute ma vie j’ai cherché à répondre à la question suivante : QUI SUIS-JE? Et par extension que faisons-nous sur cette planète, comment le faisons nous et pourquoi ?
35 ans de recherches dans de nombreux milieux. Cela m'a conduit à étudier différentes philosophies, certaines sciences, la physique quantique, la psychologie, la thérapie, et divers courants spirituels. J’ai expérimenté aussi de nombreuses approches thérapeutiques qui me paraissaient pertinentes.
Je me suis spécialisé dans l'observation des croyances limitantes, les jeux de manipulations, les en-jeux relationnels, la pleine conscience

nœuds affectifs,



Mon Approche Thérapeutique

J'ai pu observer tout au long de ma vie que pour obtenir de bons résultats en thérapie, il était nécessaire d'agir sur les différents corps qui nous composent, le corps physique, émotionnel, énergétique, mental. (le corps spirituel n'a pas besoin de soin). Agir sur un seul corps ne donne que des résultats partiels et insuffisants. A partir de là

Dans un premier temps je vous propose, lors de notre premier rendez-vous, d'établir votre type Ennéagramme, afin de mettre en lumière :

Vos comportements,

Vos qualités personnelles,

Vos niveaux d’évolutions,

Votre chemin de vie,

Les obstacles à sa réalisation ,

Les fausses croyances à dépasser,

L’origine des problèmes que vous rencontrez,

Les outils pour vous aider à les dépasser.

Dans un deuxième temps, si besoin, d’approfondir certaines questions et périodes de votre vie afin d’établir au plus juste l’action à entreprendre.

Dans un troisième temps, d’utiliser les outils les plus adaptés aux problèmes mis en lumière, pour les dépasser.

Mon rôle sera de vous accompagner dans votre cheminement, mais aussi et surtout de vous rendre autonome dans la gestion des difficultés que vous rencontrez dans la vie. De vous aider à vous sentir responsable et maitre de votre vie.


La Psychothérapie permet entre autre de :

Retrouver l’harmonie dans sa vie,

Retrouver l’harmonie dans son couple (difficultés de communication, jalousie, infidélités, séparations, problèmes sexuels…),

Soigner une blessure (viol, inceste, abandon et/ou rejet qu’il soit symbolique ou réel …),

Augmenter la confiance en soi,

Vaincre la dépression,

Retrouver une joie de vivre,

Apprendre à être à l’aise avec ses propres émotions et celles des autres,

Sortir du sentiment d’isolement, de solitude,

Apprendre à gérer certaines peurs incontrôlables, peur de l’échec, phobies, stress, anxiété,

Gérer des crises d’angoisses, crises de paniques,

Résoudre des difficultés dans votre travail (surmenage, harcèlement …),

Désamorcer un sentiment de culpabilité,

Travailler sur l’épuisement moral et physique,

Gérer certains troubles du comportement (agressivité, violence), troubles alimentaires (boulimie, anorexie),

Prendre conscience et réduire certaines dépendances (sexuelles, alcool, tabac, drogues, jeu…),

Élaborer un processus de deuil,

Se reconstruire après une situation de violence,

Désamorcer une crise conjugale,

Apprendre à communiquer dans son couple et avec les gens qui nous entourent,

Dénouer des nœuds affectifs,

© 2003 - 2020 Destination Mieux être | Tous droits réservés.