chargeur
thn

l’Ennéagramme décrit neuf types assis autour d’une table ronde, comportant neuf niveaux. De par son placement spatial, chaque type perçoit une vision particulière de la réalité à travers ses sens. Chacun est certain que ce qu’il perçoit est la réalité. Maintenant, imaginons que toutes les heures, chaque type se décale d’une chaise sur les neuf niveaux. Au bout de 81 heures, ils auront fait neuf fois le tour de la table et vu l’ensemble des réalités.

Ayant expérimenté le point de vue de chacun, ils leurs devient impossible d’entrer en conflit avec quiconque, ou d’affirmer que leur vision personnelle est plus juste que celle des autres.

Ils comprennent ainsi que les informations qu’ils perçoivent à chaque instant par leurs sens dépendent de leur placement dans l’espace. Ils réalisent que, pour percevoir exactement la même chose qu’eux, il faudrait qu’une personne habite le même corps/espace, qu’elle ait vécu à la seconde près les mêmes événements, à partir du même point de vue, ce qui est impossible.

En réalisant cela, chacun laisse l’autre libre de penser ce qu’il veut tant qu’il n’impose pas son point de vue, et comprend qu’il est impossible de juger quelqu’un à partir de son point de vue.

Nous sommes sept milliards sur Terre, sept milliards de chaises à essayer. C’est effrayant. Heureusement pour nous, grâce à nos conditionnements, nous pouvons réduire ces sept milliards à neuf chaises sur neuf niveaux, en nous rappelant toutefois que ces chaises sont plutôt grandes et qu’elles peuvent contenir pas mal de personnes, mais vous avez compris l’idée.

Nous sommes tous uniques, ce qui sous-entend que chaque instant est unique.

Quand nous voyons un beau décor pour la première fois ou quelque chose de nouveau, nous sommes émerveillés. Nous le sommes moins la deuxième fois. La dixième fois, cela ne nous fait plus rien. Nous nous sommes habitués, nos sens ne perçoivent plus les milliards de petites différences qui font que, chaque fois, le décor est différent. Nous ne percevons que les gros titres. Pourquoi ?

Parce que notre cerveau se met en mode veille quand il ne se sent pas en danger. Il économise son énergie et projette sur la réalité une image mémorielle. Nous ne percevons presque rien de la réalité. Nous vivons la plupart du temps dans une réalité que notre cerveau projette à partir de ses données mémorielles. Voilà pourquoi nous sommes si peu émerveillés. Ceux qui ont la chance de l’être souvent sont des personnes hypersensibles, qui n’ont pas pris l’option « veille ». Ceux-là perçoivent chaque instant et chaque personne comme uniques.

L’autre raison est que nous comparons constamment un moment à un autre. Nous comparons les moments agréables et désagréables, cherchant continuellement à éviter les seconds.

Le petit enfant, lui, ne compare pas. Il n’a pas de mémoire à long terme. Tout est nouveau pour lui, une expérience reste une expérience. Mais avec le temps, à force d’être comparé à son frère, à sa sœur ou à d’autres enfants (tu es plus intelligent, moins rapide, plus fort, plus joli), l’enfant, pour être aimé, va faire de même : il va juger, comparer, se juger, se comparer, mais se comparer à quoi ? À ce qui est conforme, à ce que le pouvoir dominant juge conforme, à ce que la culture, la religion, la famille jugent conforme.

L’esprit de groupe, par nature, s’oppose à l’esprit individuel, car le groupe, pour exister en tant qu’entité, doit gommer une partie de chaque individu pour ne garder que la partie qui les lie.

Plus le groupe est grand, plus le consensus est large et limitant, et moins les individus s’y retrouvent.

Chaque groupe a ses propres critères de beauté, d’intelligence, de richesse, etc. Mettez des 9 au pouvoir, ou des 8 : pensez-vous vraiment que les critères seront les mêmes ? La majorité du temps, les critères des types dominants ont été dictés aux autres. Ce n’est pas nouveau. Trouver un consensus est difficile. Cela n’est possible que parmi une population de types de niveaux haut, ce qui n’existe pas dans notre monde.

 

Nos sociétés ont établi des modèles auxquels nous nous conformons pour nous sentir acceptés par le groupe, pour être tranquilles, mais en faisant cela, nous tuons ce qui fait notre singularité, et par cela même notre joie d’exister.

Avatar

Christophe I

Auteur depuis:  05/03/2020

"Qui suis-je ?
Toute ma vie j’ai cherché à répondre à la question suivante : QUI SUIS-JE? Et par extension que faisons-nous sur cette planète, comment le faisons nous et pourquoi ?
35 ans de recherches dans de nombreux milieux. Cela m'a conduit à étudier différentes philosophies, certaines sciences, la physique quantique, la psychologie, la thérapie, et divers courants spirituels. J’ai expérimenté aussi de nombreuses approches thérapeutiques qui me paraissaient pertinentes.
Je me suis spécialisé dans l'observation des croyances limitantes, les jeux de manipulations, les en-jeux relationnels, la pleine conscience

nœuds affectifs,



Mon Approche Thérapeutique

J'ai pu observer tout au long de ma vie que pour obtenir de bons résultats en thérapie, il était nécessaire d'agir sur les différents corps qui nous composent, le corps physique, émotionnel, énergétique, mental. (le corps spirituel n'a pas besoin de soin). Agir sur un seul corps ne donne que des résultats partiels et insuffisants. A partir de là

Dans un premier temps je vous propose, lors de notre premier rendez-vous, d'établir votre type Ennéagramme, afin de mettre en lumière :

Vos comportements,

Vos qualités personnelles,

Vos niveaux d’évolutions,

Votre chemin de vie,

Les obstacles à sa réalisation ,

Les fausses croyances à dépasser,

L’origine des problèmes que vous rencontrez,

Les outils pour vous aider à les dépasser.

Dans un deuxième temps, si besoin, d’approfondir certaines questions et périodes de votre vie afin d’établir au plus juste l’action à entreprendre.

Dans un troisième temps, d’utiliser les outils les plus adaptés aux problèmes mis en lumière, pour les dépasser.

Mon rôle sera de vous accompagner dans votre cheminement, mais aussi et surtout de vous rendre autonome dans la gestion des difficultés que vous rencontrez dans la vie. De vous aider à vous sentir responsable et maitre de votre vie.


La Psychothérapie permet entre autre de :

Retrouver l’harmonie dans sa vie,

Retrouver l’harmonie dans son couple (difficultés de communication, jalousie, infidélités, séparations, problèmes sexuels…),

Soigner une blessure (viol, inceste, abandon et/ou rejet qu’il soit symbolique ou réel …),

Augmenter la confiance en soi,

Vaincre la dépression,

Retrouver une joie de vivre,

Apprendre à être à l’aise avec ses propres émotions et celles des autres,

Sortir du sentiment d’isolement, de solitude,

Apprendre à gérer certaines peurs incontrôlables, peur de l’échec, phobies, stress, anxiété,

Gérer des crises d’angoisses, crises de paniques,

Résoudre des difficultés dans votre travail (surmenage, harcèlement …),

Désamorcer un sentiment de culpabilité,

Travailler sur l’épuisement moral et physique,

Gérer certains troubles du comportement (agressivité, violence), troubles alimentaires (boulimie, anorexie),

Prendre conscience et réduire certaines dépendances (sexuelles, alcool, tabac, drogues, jeu…),

Élaborer un processus de deuil,

Se reconstruire après une situation de violence,

Désamorcer une crise conjugale,

Apprendre à communiquer dans son couple et avec les gens qui nous entourent,

Dénouer des nœuds affectifs,

© 2003 - 2020 Destination Mieux être | Tous droits réservés.